Archive for the ‘LaSantéNaturelle’ Category

La capacidad de Resistencia Emocional

Making the Best Choice or Choosing the best Candidate : Concept Illustration

¿Que hace que algunas personas sean más resistentes que otras?

Las personas emocionalmente flexibles y resistentes saben cómo manejar la tensión de manera más eficaz y se recuperan más rápidamente frente a la adversidad y las crisis que puedan surgir.

Sin embargo, ¿Que hace a las personas emocionalmente fuertes sean más eficaces en el manejo del estrés? La respuesta está en lo que se conoce como Resistencia Emocional.

La resistencia emocional es la capacidad de adaptarse a las situaciones de estrés o crisis. Las personas emocionalmente resistentes son capaces de adaptarse a la adversidad y gestionar el estrés causado por los cambios en la vida.

Se ha demostrado que las personas que son capaces de superar breves momentos de intensa tensión, también podrían manejar grandes crisis con mayor facilidad.

Así que ser fuerte frente a problemas cotidianos ayuda a desarrollar la capacidad para hacer frente a grandes problemas y desastres grandes en la vida.

¿Que influye en la resistencia emocional?
Hasta cierto punto, la resistencia física y emocional es algo innato. Sin embargo, es una capacidad que se puede desarrollar.

Por naturaleza, a  ciertas personas les afectan menos los cambios y son más capaces de hacerle frente a los golpes de la vida. Esta capacidad se puede observar en la infancia y normalmente perdura a través del tiempo.

La resistencia emocional también puede estar relacionada con factores que no están bajo nuestro control, tales como la edad, el sexo y la exposición a situaciones traumáticas. Sin embargo,esta resistencia se puede mejorar con un poco de esfuerzo.

La resistencia emocional no es una cualidad estática, porque hay muchos grados, dependiendo de la capacidad de la persona para manejar el estrés. Sin embargo, las personas con esta capacidad comparten ciertas características. Las principales son:

La conciencia emocional: las personas con resistencia emocional tienen consciencia emocional, comprenden cómo se sienten y por qué. También entienden mejor los sentimientos de los demás, porque están más conectados con su vida interior.

Perseverancia: A la razón intrínseca o extrínseca, las personas con resistencia emocional están orientadas a la acción, tienen confianza en sus procesos y no se dán por vencidos.

Control interno: Confían en su propio control en lugar de creer que las fuerzas externas controlan su existencia. Esta característica conlleva un nivel de estres bajo, debido a que las personas con un punto de control interno y una vista realista del mundo pueden ser más proactivaspara tratar con factores de estrés. Están más orientados hacia la búsqueda de soluciones y se sienten con  mayor sensación de control.

Perspectiva: Pueden reconocer sus errores y aprender de ellos, para ver los obstáculos como retos y permitir que la adversidad los haga más fuertes. También pueden dar sentido a los desafíos de la vida en lugar de ubicarse como víctimas.

Soporte: Suelen ser personas muy fuertes, que saben el valor del apoyo social y son capaces de rodearse de amigos comprensivos.

El optimismo: Son capaces de ver las cosas con una perspectiva positiva y creer en sus propias fuerzas. Esto les hace cambiar la forma de manejar los problemas distanciandose de sentirse víctimas.

Sentido del humor: Son capaces de recuperarse emocionalmente e incluso reírse de las dificultades de la vida por las que pasan. Esto puede ser una gran ventaja ya que cambian su perspectiva y no ven las circunstancias como una amenaza sino como un reto. Por lo tanto, su cuerpo va a reaccionar de manera diferente al estrés.

Cómo ser una persona de alta resistencia emocional?
La resistencia emocional se puede desarrollar, por lo tanto, tenemos muchas oportunidades todos los días para entrenar. Todo lo que se necesita es tener verdaderamente el deseo de ser más resistentes y estar involucrados en este proceso.

Si bien esto no es fácil, ni rápido, las siguientes ideas te ayudarán a desarrollar tu capacidad de recuperación y para ser más fuertes emocionalmente:

Sé flexible con tigo mismo y con los demás. La gente emocionalmente fuerte es capaz de ajustar sus objetivos y encontrar formas de adaptarse.

Toma una lección de cada experiencia. La gente emocionalmente fuerte es capaz de aprender algo, convirtiendo cada reto en una oportunidad para crecer.

Tomar medidas. No cumplir con el simple hecho de pensar en lo que sería mejor o lo que podrías hacer. La gente de emocionalmente fuerte hace todo lo posible para encontrar la solución a un problema en lugar de ser paralizado por la negatividad.

Cultiva tus relaciones con los demás. De esta manera tendrás siempre alguien con quien contar cuando pases por momentos difíciles y será más cómodo para tí aceptar ayuda.

Tener una salida de emergencia. Asegúrate de tener siempre la oportunidad de expresar sus emociones y dejar de lado de tensión.

Fíjate metas. Hacer las cosas que den sentido a tu vida.

Cree en ti mismo. Reconocer tus fortalezas y desarrolla tus habilidades.

Cultiva el buen estado de ánimo. Trata de ser alegre, incluso en tiempos difíciles. Recuerda que la risa alivia el estrés. Esto ayudará a mantener las cosas bajo control y a mantener una actitud más optimista.

Artículo traducido del idioma francés de: Nos Pensees

Anuncios

Doù vient l’iridologie ?

C’est Ignace PECZELY, qui le premier posa les fondements de l’Iridolgie. Ce médecin Hongrois est né le 16 janvier 1826 et l’anecdote qui oriente vers ses recherches est devenue légendaire « Il a 11 ans lorsqu’il est attaqué par une chouette apeurée et aveuglée par la lumière du jour. En se défendant, il lui casse involontairement une patte. Ayant pris l’oiseau de nuit pour le calmer, il observe l’apparition soudaine d’un trait clair dans l’iris d’un de ses yeux, du même coté que la patte blessée. Ce trait rayait l’oeil de la pupille au bord extérieur de l’iris. Peczely n’oubliera plus jamais cette étrange correspondance entre la blessure et l’apparition immédiate d’un signe sur la trame irienne ». Il se consacre de bonne heure à la médecine, il est aussitôt intéressé par l’homéopathie. En 1861, sa mère, tombée malade, est pratiquement condamnée par tous les médecins.

Peczély a le bonheur de la sauver par des moyens peu pratiqués. Esprit curieux, désireux de sortir des chemins battus, il est frappé par les différences des yeux de ses consultants et, se souvenant du hibou ou de la chouette de son enfance, il se met à examiner systématiquement leurs iris. Il coordonne ses observations, réfléchit sur les signes, leurs emplacements, leurs modifications éventuelles, en tire la signification et des indications pour ses diagnostics. Les résultats viennent confirmer la justesse de ses intuitions et il acquiert bientôt la réputation d’un médecin extraordinaire qui fait miracle.

On sait que ce genre de réussite attire vite la suspicion, le dénigrement et la calomnie. Un clan de confrères hostiles traite Peczély de charlatan. L’un d’eux s’étant montré particulièrement virulent, Peczély demande à l’examiner dans les yeux et lui fait un exposé sur son passé pathologique. Tout est si vrai que le contradicteur en bafouille de confusion. En 1862 (il est âgé de 36 ans), il se rend à Budapest : il travaille deux années durant, en continuant à exercer l’homéopathie. La haine de ses collègues le poursuit : on l’accuse d’avoir empoisonné un de ses malades à l’arsenic.

C’est à Vienne qu’il termine ses études médicales : il est reçu Docteur en médecine en 1867. IL pratique pendant deux ans dans cette ville devenue la capitale de l’empire Austro-Hongrois de François-Joseph. Poursuivant ses études sur l’iris, il vérifie notamment quelles modifications iriennes entraînent les interventions chirurgicales.

De retour à Bucarest en 1969, il développe considérablement sa clientèle, tout en poursuivant ses recherches. Il publie en 1880 les résultats de ses travaux sous le titre : 

« Découverte dans le domaine de la thérapeutique et du naturisme ».

« Introduction à l’étude du diagnostic par les yeux » avec trois tableaux et trois figures hors-texte. En épigraphe il inscrit cette maxime : Das auge ist nur der seele, Es ist auch des körpers spiegel. (L’oeil n’est pas seulement le miroir de l’âme, il est aussi le miroir du corps).

 

On fait silence sur l’ouvrage. Pas un confrère n’en rend compte, mais des malades reconnaissants continuent à proclamer les extraordinaires résultats obtenus par Peczely. L’opinion s’agite au point que l’État intervient et prétend mettre fin au « Diagnose aus den augen » par un écrit.

 

Une vigoureuse campagne de presse est menée contre le novateur par ses collègues qui lui rendent ainsi un précieux service en faisant connaître ses idées, non seulement dans son pays, mais aussi dans les pays voisins. C’est ainsi, qu’Auguste Zöpritz, rédacteur de «l’Homéopathie Monatsblâtter», est appelé à faire le voyage de Budapest pour travailler avec le Docteur Peczely. Il écrit un article documenté, en publiant le premier schéma de topographie irienne établi par Peczely lui-même.

 

Ce dernier poursuit alors ses travaux sans incident. Sa réputation est solidement établie parmi ses compatriotes et sa vieillesse s’achève paisible au milieu du respect et de la reconnaissance de ceux qui l’entourent.

 

La valeur de la méthode de Peczély a peu être mise en doute par de nombreux médecin, par une sorte de mauvaise foi qui consiste à vouloir faire dire aux mots plus qu’ils n’en disent. Les termes même « d’Augendiagnose », d’Iris-Sciences, d’iridologie ont paru trop ambitieux. Il est bon ici de citer ce qu’écrivait à ce sujet le Docteur Léon Vannier :

« La méthode de Peczély consiste dans l’observation de l’iris et le terme par lequel je l’ai désigné en 1923 est celui qui maintenant est universellement adopté : Iridoscopie. L’iridoscopie est la méthode clinique qui consiste à regarder l’iris et à porter un jugement d’après les signes constatés. Ces signes sont variables suivant la nature de l’atteinte organique : inflammation ou irritation, écoulement ou des destructions ».

On voit quel fut l’intérêt de l’œuvre de ce grand découvreur, œuvre qui devrait être poursuivie par des disciples éminents.

Les disciples

L’oeuvre de Peczely est considérable, oeuvre qui devait être poursuivie par des disciples éminents. Deux hommes ont contribué par leurs recherches et leurs observations personnelles à répandre l’usage de l’iridoscopie. Le docteur Émile SCHLEGEL de Tubingen et le Docteur Nils LILJEQUIST de Stockholm.

Le Docteur Émile SCHLEGEL s’intéressa de bonne heure à la méthode de Peczely. En 1887, il fit paraître un premier opuscule sur le diagnostic irien. En 1906, il publia une seconde édition avec un schéma topographique de l’iris, plus complet que celui de Peczely, utilisant les travaux de THIEL-d’EBERFELD.

Nils LILJEQUIST est arrivé à la méthode de Peczély par le résultat de ses observations personnelles concernant les modifications de la coloration que l’iris peut présenter au cours de la vie. Très malade dans son jeune âge, il absorbe des quantités notables d’iode et de quinine et remarque le changement de coloration de ses yeux. En 1871, il fait même des accidents d’intoxication par la quinine. A 30 ans, traité homéopatiquement, il guérit et voit disparaître tous ses maux. Poursuivant alors ses études sur les modifications de l’iris, il est amené à étudier dès 1882, la méthode de Peczély et publie, en 1897, un ouvrage très important « Die Diagnose Der Angen » dont une édition allemande est éditée à Leipzig en 1940.

Mais c’est à partir du début XX° siècle que la technique iridologique va se propager très rapidement en Europe, aux Etats-Unis et en Inde. C’est en 1915 que le docteur Léon Vannier, médecin homeopathe, devient le chef de file de cette médecine et pratique l’iridologie. Il écrit un premier ouvrage en 1923 : « Le Diagnostic des maladies par les yeux ».

Le Docteur Léon Vannier, médecin fondateur du Centre homéopathique de France, écrivait : «Regarder un iris, reconnaître les signes inscrits, les interpréter en les rapportant aux organes internes, ne paraît pas plus mystérieux que l’examen radiologique au cours duquel la situation anatomique et les modifications des organes se trouvent dans un instant dévoiler…».

Il faut citer les noms et les travaux. Parmi les médecins qui ont publié leurs travaux, dès 1925 le docteur Léon Walter qui publie le second ouvrage français : Diagnostic des maladies par la vue, le docteur Fortier-Bernoville : Introduction à l’iridologie scientifique et le docteur H. Benoit qui adapte les travaux des praticiens allemands sous le titre : De l’irido-diagnostic.

Aux environ des années 1930, nous trouvons deux spécialistes de grande renommée et qui ont légué à la France le plus gros patrimoine d’expérience :

— il s’agit d’une part de Gaston Verdier dont le mérite est d’avoir su créer en France un véritable enseignement technique. Une école française d’iridologie naît en France dans les années 1950, avec l’appariton de sociétés d’iridologie et la Société d’iridologie en 1956.

— et d’autre part de Gilbert Jausas qui publie deux célèbres ouvrages « Traité pratique d’Iridologie médicale » et « Iridologie rénovée» chez Maloine ».

Mais c’est Bernard Jensen qui dans les années 50 a le mérite de développer sur le plan mondial l’iridologie. Après des études supérieures à l’université nationale de chiropraxie de Chicago, Bernard Jensen étudie l’iridologie. Pour lui l’étude de l’iris est l’outil diagnostic idéal. Jensen donne sa première conférence en Iridologie et nutrition en 1931 à la convention d’association de Naturopathie dans le Milwaukee.

Ensuite, il fonde des écoles partout dans le monde et transmet son savoir iridologique à plus de 3000 praticiens ce qui lui vaut d’être le père de l’iridologie moderne. Ses nombreuses et fructueuses recherches menées aux états unis, se concrétisent en 1952 par un ouvrage « The Science and Practice of Iridology ». Jensen disparaît en 2001 à l’age de 93 ans

Mais, il ne faut surtout pas oublier non plus l’œuvre remarquable du Docteur René BOURDIOL, qui publia ses travaux dans un remarquable ouvrage publié en 1975 aux éditions Maisonneuve «Traité d’irido-diagnostic».

Spécialiste en neurophysiologie, le docteur René Bourdiol étudie l’iridologie entre 1958 et 1961 avec un médecin iridologue, Heintz Wimberger, et entreprend toute une étude basée sur l’approche neuroanatomique topographique. Voici ce qu’il dit dans son ouvrage à ce sujet : « je n’avais jamais entendu parler de cette méthode. Je fus tellement stupéfait de sa précision diagnostique que je résolus de l’étudier plus à fond, j’ai donc essayé, par le biais des voies projectives neurologiques reconnues, en m’appuyant sur des données vérifiées et indiscutables, de montrer les corrélations étroites existant entre la neurologie classique et l’empirisme iridologique. Je n’ai jamais traité un malade d’après ses seules données iriennes. Cependant, j’affirme avoir toujours constaté la concordance des signes iridologiques avec l’atteinte morbide somatique réelle. De plus, je dois reconnaître que ce furent certains détails de l’iris qui m’incitèrent à poursuivre des investigations chez des malades présentant un tableau clinique encore muet. Et ces nouvelles recherches confirmèrent toujours ce que l’iris laissait entrevoir ».

De nombreuses cartographies iriennes ont été publiées par de nombreux patriciens ; nous citerons les principaux auteurs :

— Docteur VANDER (Espagne) ;
— Docteur Léon VANNIER (France) ;
— Docteur Guy CHABANNIER (France) ;
— Monsieur Gilbert JAUSAS (France) ;
— Monsieur FORTIER-BERNOVILLE (France) ;
— Docteur René BOURDIOL (France) ;
— Docteur ANGERER (Allemagne) ;
— Docteurs VIDA et DECK (Allemagne) ;
— Docteur Bernard JENSEN (U.S.A.) ;
— Monsieur André ROUX (France).

Comment est-ce que j’obtiens ma santé?

“Seule la Pureté guérit!”

– Lous Kühne –

“Soigne seulement celui qui est prêt à éviter,
dans le futur, les causes de sa maladie.”

– Socrate –

“Le malade est plus reconnaissant envers la médecine qui le guérit
qu’envers le conseil qui le préserve.”

Marcos de Obregon –

La suite de l’exposé ci-dessous est principalement rédigée à partir des informations apportées par le Docteur Peter Jentschura. Les commentaires sont de La Santé Naturelle.

Les bonnes questions

Comment est-ce que j’obtiens ma santé?

– Par des apports: Se procurer tout le nécessaire à mon corps de manière omnimoléculaire. (“omnimoléculaire” veut dire “qui contient toutes les molécules).

– Par des rejets: Eliminer le superflu de manière basique (dans les deux sens du terme!).

Qu’est-ce que la Santé? – Qu’est-ce que la Beauté? (les deux vont de pair).

Selon le Dr Jentschura – et il sera difficile à quiconque de dire le contraire! – la santé se caractérise par:

– Des réserves minérales saturées.

– Des structures en parfait état sans aucun déchet résiduel.

– Des fonctions intactes (ça marche!)

Des cellules, tissus, organes non corrodés, non intoxiqués, sans aucune mycose, sans aucun déchet résiduel.

– Un organisme libre d’éliminations peu ragoûtantes et libre de parasites (en cela il rejoint Hulda Clark).

Or, de même que, dans le “monde moderne” la plupart des gens – si ce n’est tous (Hulda Clark parle de … 99%, mais il est possible que ce soit … un “minimum”!) – ont des calculs dans le foie (souvent à leur insu!), la plupart des gens – si ce n’est tous – sont aussi parasités.

Maintenant que la santé et la beauté (qui va de pair!) sont clairement définies, voyons ce qu’est la maladie.

Définition de la maladie

Qu’est-ce que la maladie?

Selon le Dr Jentschura la maladie se caractérise par:

– Des structures endommagées.

– Des fonctions perturbées.

– Des flux déséquilibrés.

– Des tissus encrassés.

– Des tissus mycosiques (envahis par les champignons).

– Des éliminations disgrâcieuses.

Où se trouvent les réserves minérales de l’être humain?

– Dans les cheveux et le cuir chevelu.

– Dans les ongles.

– Dans la peau.

– Dans les os.

– Dans les vaisseaux, les veines, les cartilages, les capsules, les tendons.

– Dans le sang.

Les réserves minérales sont des piliers de notre santé et de notre beauté et forment nos structures! Le Dr Jentschura n’est pas le seul à insister sur l’importance des minéraux, car Georgia Knap met aussi fortement en garde contre la déminéralisation.

Et qu’est-ce qui menace les minéraux du corps? Les acides!

Alors, voyons, maintenant, tout ce qui est susceptible d’acidifier l’organisme…

Nous sommes acidifiés, entre autres (principaux acides), par:

– L’acide urique résultant de la consommation de viande et d’un excès de protéines.

– L’acide sulfurique, qui, lui, résulte de la consommation de la viande de porc.

– L’acide phosphorique, que l’on trouve dans des boissons comme le coca-cola.

– L’acide acétique qui résulte de la consommation d’édulcorants et de sucreries.

– L’acide lactique, qui résulte d’un excès d’efforts physiques accomplis de façon anaérobique (sans suffisamment d’oxygène).

– L’acide carbonique, qui, au contraire, résulte, pour sa part, d’un manque d’activité physique.

– L’acide nitrique résultant, lui aussi, de la consommation de viandes et des charcuteries en saumure.

Comme déjà vu, la solution contre l’acidose est donc déjà de limiter la viande et tout ce qui lui ressemble (charcuterie, poisson) au minimum, ce minimum pouvant friser le zéro.

Ce qu’il faut savoir – et cela correspond aux lois de la chimie -, c’est que lorsque un acide se trouve dans le corps humain et qu’il rencontre une base, il en résulte un sel. Ce sel va donc rester stocké dans le corps, ce qui est le commencement de l’encrassement.

La question suivante est donc celle-ci:

Pourquoi les acides et les substances toxiques sont-ils nuisibles?

Les acides et les substances toxiques empoisonnent notre eau (par exemple, par chloration et fluoration). Or les êtres humains sont des “êtres d’eau” (le corps humain est fait, en poids, de 70% d’eau) et le cerveau est lui-même constitué de 90% d’eau! Mais, en {nombre de} molécules c’est bien davantage!: Le corps humain, en ce cas, se compose de … 99% d’eau!

Les êtres humains, toutefois, ne sont pas seulement des “êtres d’eau’, ils sont aussi des “êtres vivants basiques”. Notre sang a un pH alcalin tournant autour de 7,35-7,45.

Il se trouve que les acides et les substances toxiques détruisent les composés de protéines… Mais, voilà, il se trouve aussi que notre musculature, nos cartilages, nos tendons, etc., sont composés de protéines… Il en résulte que les acides et les toxines détruisent notre corps!

Plus précisément, les acides et les substances toxiques détruisent:

– nos vaisseaux

– nos tissus

– nos organes et nos glandes

– nos muscles

– nos cartilages

– nos os

– notre cuir chevelu

– notre peau.

Certains s’imaginent que “le corps éliminerait tout”, de sorte qu’il n’y aurait pas de déchets résiduels. Mais ce serait “trop beau pour être vrai”! A un certain stade l’élimination s’effondre, tout simplement parce que les reins sont insuffisamment approvisionnés en substances minérales et aussi du fait qu’à partir d’un pH de 4.4 les reins sont bloqués et donc ne travaillent plus.

Les substances minérales favorisent la capacité d’élimination des reins.

Pour le Dr Jentschura le mode de vie de la civilisation “moderne” engendre des maladies qu’il appelle “civilisatoses”. Les “civilisatoses” génèrent trois sortes de symptômes: les dégâts structurels, les dépôts et les éliminations. Pour les dégâts structurels il parle de “bruleurs de structures”, pour les dépôts il parle de “stockeurs de déchets” et pour les éliminations d’“élimineurs d’acides”.

Lorsque, dans le corps, une substance minérale est attaquée par un acide cela va générer un sel neutre, qui peut se re-combiner à l’eau et à la graisse du corps. S’il y a, dans le corps, davantage de sels neutres que ce que l’organisme est capable d’éliminer, alors il va inéluctablement se former des déchets résiduels.

Il y a donc trois groupes de maladies: les maladies de dépôt, les dégâts structurels et les éliminations.

Les maladies de dépôt sont: les calculs biliaires, les calculs rénaux, les calculs vésicaux, les rhumatismes, la goutte, l’arthrose, les taches de vieillesse, la cellulite, le hallux valgus, les myomes, les fibromes, les lipomes, les kistes, la calvitie, les tumeurs, l’adiposité.

La cellulite, en particulier pour les femmes, est une maladie de dépôt. La bonne nouvelle, c’est que les déchets résiduels causant la cellulite sont éliminables!

Les dégâts structurels sont: la névrodermite, le vilitigo, la carie, la parondotose, l’ostéoporose, l’artériosclérose, les varices, les escarres, les hernies inguinales, les vergétures, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, le diabète, la maladie des disques intervertébraux.

Avec des bains alcalins et une boisson dissolvante (telle que l’infusion de plantes “AlcaPlantes”, mise au point par le Dr Jentschura) et une nourriture alcaline reminéralistante appropriées, une névrodermite (dégât structurel) peut être guérie en seulement trois mois!

Les éliminations sont: l’acné, la transpiration de spieds, la plaque dentaire, l’infection des amygdales, l’eczéma, les furoncles, l’orgelet, l’épine calcanéenne, les allergies, le psoriasis, l’ulcère crural, les hémorroïdes, les abcès, les verrues, le zona, la transpiration.

En savoir plus:

Découvrir le livre “La Santé par la Dépuration”

La solution à bien des maux

Un gros ventre? De la cellulite? Des os qui craquent? Des ongles cassants et striés? Des dents facilement cariées? Des cheveux qui tombent? Un point commun à toutes ces misères humaines: L’acidose! Et qui dit acidose dit déminéralisation sévère. Et qui déminéralisation dit vieillissement inéluctable!

Une fatalité? Non Point! Selon le Dr Peter Jentschura, la tendance peut tout à fait être inversée: le ventre peut s’aplatir, la cellulite disparaître, le squelette se raffermir et cesser de craquer comme une maison en passe de s’effondrer ou un navire sur le point de couler, les ongles redevenir solides et lisses, les dents cesser de se gâter, et même les cheveux repousser!

Alors, que faire? A chacun de décider pour lui-même, s’il veut ou non rester avec un gros ventre, des os qui craquent, des ongles cassants, des cheveux qui tombent ou un crane chauve. A chacune de décider si elle veut conserver ou non sa cellulite. La Cure de Dépuration Dr Jentschura en trois étapes et avec trois composants principaux peut provoquer ces “miracles“.

Etape 1: Dissoudre

Etape 2: Alcaliniser

Etape 3: Eliminer

Composant 1: La Tisane Dépurative

Composant 2: La Solution alcaline 

Composant 3: Le Cocktail de Plantes reminéralisantes 

La Dépuration et le Retour à l’Equilibre

“Lorsque quelqu’un recherche la Guérison,

demande-lui tout d’abord s’il est désormais prêt à éviter

les causes de sa maladie.

{S’il dit oui}, alors {et alors seulement}, Tu peux l’aider.”

– Socrate –


 

Dans sa perpétuelle quête humaine visant à l’amélioration de sa santé pour rester en pleine forme le plus longtemps possible – si possible jusqu’à la fin de sa vie terrestre – et même – pourquoi pas? – “rajeunir”, l’être humain en vient, tôt ou tard, à se pencher sur la possibilité d’effectuer une dépuration de son corps physique vis-à-vis des toxines, métaux lourds, polluants en tous genres.

En effet, quoi que l’on fasse, la planète Terre est elle-même tellement polluée que, à longueur de journée, nous ingurgitons toutes sortes de polluants, que ce soit dans notre nourriture – qui est carencée vis-à-vis de beaucoup de nutriments de valeur -, que ce soit dans l’air, maintenant imprégné de radio-activité, que ce soit dans l’eau que nous buvons (dans une moindre mesure, si elle est efficacement filtrée et re-dynamisée par un bon système), que ce soit dans tous les produits ménagers utilisés par beaucoup, et même dans de nombreux produits cosmétiques (souvent pollués, même si officiellement “bio”), etc.

Dans la newsletter de la revue Principes de Santé” le docteur Luc Bodin présente l’interview qu’il a faite du Docteur Honoris Causa Peter JENTSCHURA, lequel présente son système dans son livre “La Santé par la Dépuration”.

Toute la méthode est déjà résumée dans le titre complet: “La santé par la dépuration. L’équilibre acido-basique. Une méthode en trois étapes”.

Le sujet de l’équilibre acido-basique a notamment été étudié par la doctoresse Catherine Kousmine et le naturopathe suisse Christophe Vasey, ainsi que par Georgia Knap. On l’appelle aussi la cure regenata (pour se régénérer).

Le Docteur Peter JENTSCHURA y prône une dépuration en trois étapes. Selon lui et ses trente ans d’expériences et de témoignages, l’on peut éliminer la cellulite, faire repousser les cheveux, et prévenir ou même guérir toutes sortes de maladies, qui sont, en fait, des symptômes de l’encrassement et de l’acidification  de l’organisme.

Les trois étapes sont: le Nettoyage (division des déchets déposés, au niveau de leurs composants), la Neutralisation (métabolisation et drainage fiable des acides et substances toxiques dissous), l’Elimination hors du corps (élimination ciblée des acides et substances toxiques, notamment par la peau et les muqueuses).

Congregación de Fe Eucarística

Plataforma digital para la difusión de la Congregación de Fe Eucarística de Laicos/Seglares Católicos/Cristianos.

Soporte tecnico

"La vida es como ir en bici: para no caerte, debes seguir avanzando", Albert Einstein

Javier de María

Bienvenid@ a mi blog

joseluisgarcesm

Crecimiento Personal y Espiritual

Propósitosalud

Blog para ganar Salud a traves del movimiento, el metodo Pilates, la Fitoterapia, Terapias energéticas y mucho más..

Cocinando tentaciones

Rebeca y Veronica

ibizaphotographers

Wedding photos Ibiza/ Fotos de bodas Ibiza

Reflexología Podal y mas...

bienvenido a mi fascinante mundo...

Parque Ecológico Quinta de los Molinos

Jardín Botánico-Histórico de La Habana

¿Por que no luchas?

Piensa por ti mismo

efpaz

Quizás sea de otro planeta

feelharmonystudio

Smile! You’re at the best WordPress.com site ever

I Am of the Stars

Awakening with Planet Earth

ARTE TERAPIA

Actividades terapéuticas a través del arte.

BeSound - Naad Yoga

Respirant, cantant, sentint ...

Mi Rincón Personal Reforzado

Este es un rincón donde plasmo mis vivencias, gustos y cosas que solo salen de mi cabeza (Sean verdaderas o no)

vidasaludcomblog

salud y bienestar

psicocristinaferrer

Blog de psicologia y mediación. Barcelona

Martín Olivera

Artista visual y profesor mexicano.

Argila Kinesiologia

[ Kinesiologia de l'Ésser ]

tallerparaelalma

Herramientas para conectarte con tu verdadero SER

@hanasam

Blog. HANASAM Arte y Museo

La Brújula

"Lo esencial es invisible para los ojos"

Ganolife Peru

La verdad revelada de Ganolife Peru

Infinita Luz Dorada

Espiritualidad y Consciencia, aquí y ahora.

Mi sitio oficial

¡El mejor sitio WordPress.com del mundo!

DESCUBRA: Contenido de bienestar ademas tengo para ti 30 minutos de asesoria totalmente Gratis

ALFONSO DELGADO: ENVIA UN SALUDO CORDIAL DESDE CALI COLOMBIA, AGRADECIENDO TU VISITA CONFIANZA E INTERES EN MI OFICINA WEB, BENDICIONES

mcolocho's Blog

A fine WordPress.com site

Escuela de Mercadeo en Red

Aprende a optimizar Tu tiempo, para Tu independencia financiera

isabelsalinas

A great WordPress.com site

indeprofundis

A great WordPress.com site